Des articles

4.2E : Exercices - Mathématiques


Exercice (PageIndex{1})

1. Qu'est-ce que la « surface totale signée » ?

2. Qu'est-ce que le « déplacement » ?

3. Qu'est-ce que (int_3^3 sin x,dx)

4. Donnez une seule intégrale définie qui a la même valeur que (int_0^1 (2x+3),dx +int_1^2 (2x+3),dx).

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{2})

Un graphe d'une fonction (f(x)) est donné. En utilisant la géométrie du graphique, évaluez les intégrales définies.

1.

(a) (int_0^1 (-2x+4),dx)
(b) (int_0^2 (-2x+4),dx)
(c) (int_0^3 (-2x+4),dx)
(d) (int_1^3 (-2x+4),dx)
(e) (int_2^4 (-2x+4),dx)
(f) (int_0^1 (-6x+12),dx)

2.

(a) (int_0^2 f(x),dx)
(b) (int_0^3 f(x),dx)
(c) (int_0^5 f(x),dx)
(d) (int_2^5 f(x),dx)
(e) (int_5^3 f(x),dx)
(f) (int_0^3 f(x),dx)

3.

(a) (int_0^2 f(x),dx)
(b) (int_2^4 f(x),dx)
(c) (int_2^4 2f(x),dx)
(d) (int_0^1 4x,dx)
(e) (int_2^3 (2x-4),dx)
(f) (int_2^3 (4x-8),dx)

4.

(a) (int_0^1 (x-1),dx)
(b) (int_0^2 (x-1),dx)
(c) (int_0^3 (x-1),dx)
(d) (int_2^3 (x-1),dx)
(e) (int_1^4 (x-1),dx)
(f) (int_1^4 gauche ((x-1)+1droit ),dx)

5.

(a) (int_0^2 f(x),dx)
(b) (int_2^4 f(x),dx)
(c) (int_0^4 f(x),dx)
(d) (int_0^4 5f(x),dx)

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{3})

Un graphe d'une fonction (f(x)) est donné ; les nombres à l'intérieur des régions ombrées donnent l'aire de cette région. Évaluer les intégrales définies à l'aide de cette information de zone.

1.

(a) (int_0^1 f(x),dx)
(b) (int_0^2 f(x),dx)
(c) (int_0^3 f(x),dx)
(d) (int_1^2 -3f(x),dx)

2.

(a) (int_0^2 f(x), dx)
(b) (int_2^4 f(x), dx)
(c) (int_0^4 f(x), dx)
(d) (int_0^1 f(x), dx)

3.

(a) (int_{-2}^{-1}f(x),dx)
(b) (int_{1}^{2}f(x),dx)
(c) (int_{-1}^{1}f(x),dx)
(d) (int_{0}^{1}f(x),dx)

4.

(a) (int_0^2 5x^2,dx)
(b) (int_0^2 (x^2+1),dx)
(c) (int_1^3 (x-1)^2,dx)
(d) (int_2^4 gauche ( (x-2)+5droite ),dx)

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{4})

Un graphique de la fonction de vitesse d'un objet se déplaçant en ligne droite est donné. Répondez aux questions en vous basant sur ce graphique.

1.

(a) Quelle est la vitesse maximale de l'objet ?
(b) Quel est le déplacement maximum de l'objet ?
(c) Quel est le déplacement total de l'objet sur [0,3] ?

2.

(a) Quelle est la vitesse maximale de l'objet ?
(b) Quel est le déplacement maximum de l'objet ?
(c) Quel est le déplacement total de l'objet sur [0,5] ?

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{5})

Un objet est projeté vers le haut avec une vitesse, en pieds/s, donnée par (v(t) = -32t+64), où (t) est en secondes, à partir d'une hauteur de 48 pieds.
(a) Quelle est la vitesse maximale de l'objet ?
(b) Quel est le déplacement maximum de l'objet ?
(c) Quand se produit le déplacement maximal ?
(d) Quand l'objet atteindra-t-il une hauteur de 0 ? (Astuce : trouvez quand le déplacement est de -48 pieds.)

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{6})

Un objet est projeté vers le haut avec une vitesse, en pieds/s, donnée par (v(t)=-32t+96), où (t) représente les secondes, à partir d'une hauteur de 64 pieds.
(a) Quelle est la vitesse initiale de l'objet ?
(b) Quel est le déplacement 0 de l'objet ?
(c) Combien de temps faut-il à l'objet pour revenir à sa hauteur initiale ?
(d) Quand l'objet atteindra-t-il une hauteur de 210 pieds ?

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{7})

Utilisez ces valeurs pour évaluer les intégrales définies données.

  • (int_0^2 f(x) ,dx=5),
  • (int_0^3 f(x) ,dx=7),
  • (int_0^2 g(x) ,dx=-3), et
  • (int_2^3 g(x) ,dx=5).

1. (int_0^2 gauche ( f(x)+g(x)droit ),dx)

2. (int_0^3 gauche ( f(x)-g(x)droite ),dx)

3. (int_2^3 gauche ( 3f(x)+2g(x)droite ),dx)

4. Trouvez des valeurs pour (a) et (b) telles que
(int_0^3 gauche ( af(x)+bg(x)droite ),dx=0)

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{8})

Utilisez ces valeurs pour évaluer les intégrales définies données.

  • (int_0^3 s(t),dt =10),
  • (int_3^5 s(t),dt =8),
  • (int_3^5 r(t),dt =-1), et
  • (int_0^5 r(t),dt =11).

1. (int_0^3 gauche ( s(t)+r(t)droite ),dt)

2. (int_5^0 gauche ( s(t)-r(t)droit ),dt)

3. (int_3^3 left ( pi s(t)-7r(t) ight ),dt)

4. Trouvez des valeurs pour une et b tel que
(int_0^5 gauche ( ar(t)+bs(t)droit ),dt=0)

Répondre

En construction

Exercice (PageIndex{9})

Évaluer l'intégrale indéfinie donnée :

1. (int (x^3-2x^2+7x-9),dx)

2. (int (sin x -cos x +sec^2 x),dx)

3. (int (sqrt[3]{t}+frac{1}{t^2}+2^t),dt)

4. (int left ( frac{1}{x} -csc x cot x ight ),dx)

Répondre

En construction


4.2(E) Math TEKS 4.2E KIT – Représentation des décimales- dixièmes & centièmes avec des modèles & argent

Imaginez une salle de classe où l'apprentissage appartient aux élèves, les données d'une évaluation ciblée guident l'enseignement et les activités sont significatives et amusantes ! C'est la salle de classe que tout enseignant veut, mais avouons-le : qui a le temps de rassembler le matériel, de créer les activités, de différencier l'enseignement et d'ENSEIGNER ?

C'est là que nous intervenons ! Découvrez comment ce produit peut vous aider à réussir vos élèves sans stress ! RAPIDE, FACILE ET COMPLET


Larson Algebra 2 Solutions Chapitre 13 Ratios et fonctions trigonométriques Exercice 13.4

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 1F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 1GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 1Q


Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 2E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 2GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 2Q



Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 3E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 3GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 3Q


Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 4E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 4GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 4Q


Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 5E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 5GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 5Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 6E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 6GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 6Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 7E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 7GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 7Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 8E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 8GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 8Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 9F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 9GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 9Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 10E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 10GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 10Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 11F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 11GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 11Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 12F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 12GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 12Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 13F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 13GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 13Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 14F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 14GP

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 14Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 15E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 15Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 16E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 16Q

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 17E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 18E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 19F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 20E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 21E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 22E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 23F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 24F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 25E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 26E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 27E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 28F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 29E

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 30F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 31F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 32F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 33F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 34F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 35F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 36F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 37F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 38F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 39F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 41F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 42F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 43F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 44F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 45F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 46F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 47F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 48F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 49F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 50F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 51F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 52F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 53F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 54F

Chapitre 13 Rapports et fonctions trigonométriques Exercice 13.4 55F


Notation étendue

La forme développée ou la notation développée est un moyen utile de réécrire les nombres afin de montrer la casse de la valeur de position de chaque chiffre.

Il existe essentiellement deux manières acceptables d'afficher les nombres en notation étendue. Voici quelques exemples.

Méthode n°1 : 4,000 + 900 + 80 + 1

Dans cette méthode, nous pouvons voir que 4 est à la place des milliers car nous l'avons réécrit en tant que 4 000. Le 9 est à la place des centaines, nous l'avons donc écrit 900.

Pour écrire un nombre sous la forme, il vous suffit de remplacer tous les nombres qui sont venus après le chiffre par des zéros.

Voici un autre exemple utilisant la méthode 1.

Méthode n°1 :: 10,000 + 5,000 + 800 + 7

Encore une fois, nous pouvons voir la valeur de position de chaque chiffre du nombre. Notez qu'il n'y avait pas de dizaines dans ce nombre.

La deuxième méthode va plus loin dans le travail de la méthode #1.

Méthode 2 : (4 x 1 000) + (9 x 100) + (8 x 10) + (1 x 1)

Cette méthode montre la valeur de position comme une puissance de dix. Nous aurions même pu franchir une nouvelle étape et utiliser des exposants pour montrer les puissances de dix.

La réponse serait maintenant : (4 x 10 3 ) + (9 x 10 2 ) + (8 x 10 1 ) + (1 x 10 0 )

Méthode 2 : (1 x 10 000) + (5 x 1 000) + (8 x 100) + (7 x 1)


Notation étendue avec décimales


En utilisant les puissances de dix, nous pouvons également écrire des nombres avec des décimales en notation développée.

Nous allons commencer par utiliser la première méthode. Cela nous aidera à passer à la méthode #2.

(8x 10) + (9x 1) + (3x + (4 x )

La notation développée nous aide à voir que le 3 est à la place des dixièmes et le 4 est à la place des centièmes.

(7 x 100) + (1 x 10) + (3 x 1) + (5 x ) + (2 x )

Vous pouvez noter que le nombre de zéros dans le dénominateur pour les décimales est le même que le nombre de places entre la virgule décimale et ce chiffre. Par exemple, le 2 est à trois chiffres de la virgule décimale, il y a donc trois zéros au dénominateur.


Théorème binomial, séries exponentielles et logarithmiques

Le théorème du binôme décrit le développement algébrique des puissances d'un binôme. D'après le théorème, il est possible de développer la puissance (a + x) n en une somme impliquant des termes de la forme C(n,r) a n- r x r .

Application du théorème du binôme

Le théorème binomial est utilisé pour trouver la somme de séries infinies et aussi pour déterminer la valeur approximative s de certaines quantités algébriques et arithmétiques.

Séries exponentielles et logarithmiques

Considérons la fonction y = f(x) = a x , a > 0 où,a est une base et x est une variable, est appelée une fonction exponentielle. L'inverse du logarithmique est exponentiel, ce qui est noté logune X

La série de la fonction exponentielle est appelée série exponentielle et l la série de la fonction logarithmique est appelée série logarithmique

Extension e x

Cette expansion est connue sous le nom de série exponentielle.

Lorsque cette série est remplacée par &ndashx wehave,

Lorsque x = 1 et -1 respectivement

La valeur du développement en série pour e est comprise entre 2 et 3

e = $mathop somme limits_<< m> = 0>^ <12>frac<1><<< m>!>>$ = 2.718281828

Expansion d'un x

Série logarithmique

Puisqu'il s'agit d'une identité, le coefficient de x n de la LHS de (iii) devrait être égal au coefficient de x n de la RHS de (iii)

Coeff. de x n dans l'expansion de (1 + x) 2n = C(2n,n) &hellip(iv)

Trouver le moyen terme dans le développement de $> + frac<1><<3<< m>^2>>>> droit)^9>$

Ici, n = 17 (nombre impair) donc il y a deux termes moyens.

c'est-à-dire le 9 e et le 10 e mandat.

On sait que, (1 + x) n = 1 + nx + $frac<<< m>gauche( << m> - 1> ight)>><<2!>>$x 2 + $frac<<< m>gauche( << m> - 1> ight)left( << m> - 2> ight)>><<3!>>$x 3 + &hellip..


Voici trois solutions -- voir l'exemple.

Je trouve que l'utilisation d'environnements comme l'équation , l'équation* , l'alignement , l'alignement* aide à rendre LaTeX plus simple. L'utilisation de qquad< ext<>> pour ajouter des commentaires à côté de lignes spécifiques dans un environnement d'alignement, par exemple, permet de faire passer le code de quelque chose encombré à quelque chose de plus agréable à lire. Ainsi, l'alignement à gauche sera pris en charge par align ou align* pour les équations plus longues, ou par l'équation et l'équation* pour les lignes simples, et en commentant à partir du modificateur d'espacement quad ou qquad susmentionné.


4.2E : Exercices - Mathématiques

Solution du problème singulier de Sturm-Liouville : vibration de la corde en anneau fermé (4.6.6 p.333)

Mathématiques d'ingénierie appliquées avancées

MN TU DEO E FR
8 - 9
9 - 10
10 - 11
11 - 12 dévotion
12- 1 classer
CB 406
classer
CB 406
classer
CB 406
1 - 2
2 - 3 Bureau
CB 133 Vladimir
séance d'étude
CB 383
Bureau
CB 133 Vladimir
séance d'étude
CB 383
Bureau
CB 133 Vladimir
3 - 4 Bureau
CB 472 Reinhard
séance d'étude
CB 383
Bureau
CB 472 Reinhard
séance d'étude
CB 383
Bureau
CB 472 Reinhard

Notes de cours 2.1-2.5
(modifié le 25 mai 2005)

Notes de cours 2.6 Systèmes d'EDO
(modifié le 20 mai 2005)

ODE linéaire du 2ème ordre à coefficients constants

ODE linéaire du 3ème ordre à coefficients constants

Équation d'Euler-Cauchy, exemple 4 (p.149)

Solution Power Series, exemple 2.11 (p.164)

Exemple du cas 2 du théorème de Frobenius (TEST 1 #5c)

Systèmes d'EDO, exemple 4

Systèmes d'EDO avec Maple, exemple 1

exemple 2 (système autonome)

Extensions de gamme demi et quart

Notes de cours (modifié le 5 mars 2005)

4.5.0 Espaces Banach et Hilbert
/> />

4.5.5 Problème de Sturm-Liouville pour l'équation X''-mu*X=0, cas 2) Robin-Diriclet b.c.'s

4.6.2 Équation de Laplace
Problème de Diriclet, cas de base

4.6.2 8. Équation de Poisson
Problème de direction

4.6.3 1) Équation homogène 1D et conditions aux limites (Neumann-Neumann)

4.6.3 2) Équation non homogène 1-d et conditions aux limites (Dirichlet-Dirichlet)

4.6.3 3) Équation homogène 1D et conditions aux limites (Dirichlet-Robin) - application du théorème de Sturm-Liouville

4.6.3 4) Champ de température 2-D dans le domaine rectangulaire

Exemple de processus diffusif :
/> />


4.6.4 1) Équation homogène 1D et conditions aux limites (Dirichlet-Robin)


4.6.4. 2) vibration de la membrane circulaire (ondes stationnaires)


4.6.6. Singulier SLP : vibration de la bague

Films:


Ensembles orthogonaux dans le domaine annulaire :

1 Dirichlet-Dirichlet :
Érable : nu=0 nu=1

2 Neumann-Dirichlet :
Érable : nu=0 nu=1

3 Dirichlet-Neumann :
Érable : nu=0 nu=1

Notes de cours (modifié le 15 février 2005 : avec le théorème du point fixe de Banach)

Représentation intégrale de Fourier(p.98)

L'équation de Laplace (Formule intégrale de Poisson, p.107)

Équation de Laplace (p.116)


8.2 La transformée de Laplace :

Solution de l'équation de la chaleur(p.121)


Solution de l'équation d'onde(p.123)


8.3 La transformation de Hankel :

Solution de l'équation de la chaleur(p.129)


Solution de l'équation d'onde(p.134)

8.4 Transformée de Fourier finie :

8.4.2 Équation de la chaleur dans la couche finie(p.147)

8.4.3 Équation de la chaleur dans la sphère(p.151)

8.6 Généralisation de la méthode de transformation intégrale finie :

8.6.5 Transfert de chaleur transitoire dans l'ailette(p.176)


4.2E : Exercices - Mathématiques

Le matériel se concentre sur le développement des principaux domaines d'intérêt pour le niveau scolaire. Les matériaux consacrent la majorité du développement du concept aux domaines d'intervention décrits dans les connaissances et compétences essentielles du Texas (TEKS), et ils développent stratégiquement et systématiquement les connaissances du contenu des étudiants. Il y a des occasions de pratique pour les étudiants de maîtriser le contenu.

Les preuves comprennent, sans s'y limiter :

Tout au long de tous les modules, le matériel contient des documents de planification tels que les plans d'unité et le TEKS pour les corrélations mathématiques qui indiquent clairement les domaines d'intervention d'une unité, ces domaines d'intervention s'alignent sur les TEKS de niveau scolaire. Le matériel présente de manière claire et cohérente les domaines d'intervention du programme qui sont alignés sur le niveau scolaire TEKS. Les normes de processus sont combinées avec les volets du contenu dans la majorité des modules. Par exemple, dans l'édition pour les enseignants, au début de chaque unité, il y a un aperçu qui montre aux enseignants une large portée et une séquence ainsi que tous les modules qui relèvent de ce domaine focal. La conception du plan de leçon « Engager, explorer, expliquer, élaborer, évaluer » (5E) dans le matériel informe l'enseignement et l'apprentissage des concepts mathématiques.

Les leçons commencent par l'activation des connaissances antérieures et progressent vers une pensée critique et une résolution de problèmes d'ordre supérieur tout au long des unités, garantissant que les étudiants maîtrisent le concept complet. Le matériel comprend des encarts qui décrivent les principaux domaines d'intérêt pédagogique avec un récit et un graphique décrivant l'alignement vertical. La conception de la leçon permet à l'enseignement de chaque année de se concentrer sur les compétences de manière plus approfondie tout en jetant simultanément les bases de la prochaine année, établissant une progression d'apprentissage efficace. En outre, le matériel offre diverses possibilités de pratique grâce à l'utilisation de ressources supplémentaires telles que les « Leçons à plusieurs niveaux de réponse à l'intervention (RTI) », les leçons « Enrichir », les activités STEM et les activités « Grab-and-Go » trouvées dans les ressources numériques. Le matériel explique que les élèves seront capables d'appliquer leurs compétences mathématiques de diverses manières afin de devenir des mathématiciens. L'introduction explique qu'en utilisant du matériel de manipulation, des modèles et des questions rigoureuses, les étudiants sont capables d'aller au-delà d'un niveau d'apprentissage de base pour développer une compréhension conceptuelle approfondie, puis pratiquer, appliquer et discuter de ce qu'ils savent.

Les modules 1 à 8 se concentrent sur la représentation, le comptage, l'écriture et la comparaison de nombres entiers. Les modules 9 à 14 se concentrent sur la composition et la décomposition de nombres, l'addition et la soustraction. Le module 17 identifie les formes 2D, tandis que le module 18 identifie les formes 3D. Ces domaines clés sont en spirale dans la plupart des modules après leur enseignement, par exemple, le module 1 enseigne « Compter, écrire et représenter des nombres jusqu'à 4 ». Ceci est échafaudé jusqu'à « Compter, écrire et représenter les nombres entiers jusqu'à 20 » dans le module 8.

Dans le module 9, les activités du centre consistent en un jeu d'arrêt de bus qui pourrait être joué à un arrêt de bus réel, une pièce de littérature et une activité de soustraction impliquant divers objets qui s'étendent au-delà des murs de la classe. Le cycle de cours pour chaque module contient des opportunités pour les étudiants de pratiquer le concept, en utilisant des éléments de manipulation avant de passer à l'abstrait.

Dans le module 11, les leçons fournissent un échafaudage pour activer les connaissances antérieures et continuer à s'appuyer sur le concept enseigné. Les leçons commencent par activer les connaissances préalables sur les termes utilisés lors de l'ajout. L'enseignant utilise ensuite des activités pratiques pour introduire le concept d'adhésion. Chaque leçon présente une stratégie différente pour l'ajout jusqu'à 5. De plus, les opportunités de pratiquer dans les leçons ainsi que le matériel supplémentaire disponible dans les ressources favorisent la rigueur et guident les étudiants pour construire leur « boîte à outils » avec différentes stratégies de résolution de problèmes. et la pensée critique. Dans le module 11, les élèves apprennent à utiliser au moins trois stratégies pour résoudre des problèmes d'addition.

Dans le module 17, les élèves distinguent les triangles des non-triangles et expliquent leurs sélections à l'aide de justifications fondées sur des preuves. La partie « Expliquer, élaborer et évaluer » de cette leçon illustre comment les élèves utilisent des formes bidimensionnelles et des compteurs bicolores pour compter les côtés et les sommets et communiquent des idées mathématiques dans le cadre de discussions en groupe entier et en petit groupe, d'activités au centre et à travers pratique indépendante.

Évaluation pour 2.2

Évaluation pour 2.2 Le matériel développe stratégiquement la compréhension conceptuelle des élèves en suivant une progression d'apprentissage allant du concret au représentationnel en passant par l'abstrait (ARC) selon le niveau et le contenu.

Le matériel fourni comprend des concepts séquencés du concret au représentationnel en passant par l'abstrait (CRA) selon le niveau scolaire approprié. Le matériel comprend une variété de contenus appropriés et de types de modèles concrets et de matériel de manipulation, de représentations picturales et de représentations abstraites au niveau scolaire. Cependant, le matériel n'aide pas clairement les enseignants à comprendre et à développer la progression des élèves le long du continuum de l'ARC.

Les preuves comprennent, sans s'y limiter :

Tout au long du matériel, afin de comprendre les nombres entiers, les modules 1 et 2 incluent des compteurs bicolores, des tableaux mathématiques, des pierres, des cubes de connexion et des cinq cadres. Le module 3 comprend des compteurs bicolores, des cubes de connexion, des tuiles numériques et symboles, des cartes numériques. , des ensembles de blocs, des cinq cadres, des tableaux mathématiques et des cartes à points. Pour l'addition et la soustraction, le module 9 utilise des tableaux mathématiques, des compteurs bicolores, des cubes de connexion et des sacs en papier. Les leçons comprennent toutes des instructions étape par étape sur la façon d'administrer les modèles concrets et les objets de manipulation. Bien que de nombreux modèles concrets et objets de manipulation se répètent tout au long du programme, il existe une grande variété. Étant donné que ces objets de manipulation se répètent tout au long du programme, les élèves ont une expérience préalable des modèles et objets de manipulation concrets. De plus, il y a des opportunités de papier-crayon pour les étudiants dans chaque leçon. Au fur et à mesure que les compétences sont développées et développées, les élèves utilisent ces objets de manipulation de manière plus complexe. Les élèves utilisent les compteurs, par exemple, les élèves représentent des nombres dans une trame de dix. Ensuite, ils construisent des nombres avec des cubes de comptage, puis écrivent des nombres. L'utilisation du cadre de dix est réintroduite alors que les élèves commencent à explorer l'addition et la soustraction et représentent des équations avec les cubes de connexion. Cependant, les documents n'indiquent pas explicitement comment ces objets de manipulation doivent être utilisés, et les enfants de la maternelle n'ont probablement pas d'expérience préalable de l'utilisation de ces outils.

Tout au long des modules, le matériel ne fournit pas explicitement de conseils sur les outils qui devraient être disponibles pour les étudiants à différents stades de leur développement et sur la façon de pousser les étudiants à utiliser des outils de plus en plus sophistiqués, le cas échéant, le long du continuum de l'ARC. Il existe certaines preuves que le matériel soutient les enseignants avec des suggestions pédagogiques pour aider les élèves à progresser dans l'apprentissage de nouveaux concepts, connaissances et compétences. Cependant, il y a un manque d'instructions directes sur la façon et le moment de déplacer les élèves le long du continuum de l'ARC. Par exemple, chaque modèle de chaque niveau scolaire comprend une section « Montrez ce que vous savez » pour évaluer la compréhension du concept par les élèves. Cette section demande aux enseignants de fournir une intervention en utilisant le matériel « Réponse à l'intervention » ou de fournir un enrichissement par le biais du matériel d'enrichissement en fonction des réponses des élèves, mais il n'y a aucune référence explicite à l'utilisation du continuum ARC.

À travers les modules, il y a une utilisation en spirale des objets de manipulation. Les matériaux introduisent la représentation et l'addition et la soustraction des nombres avec des compteurs bicolores. Dans l'unité 1, les modules commencent par une exploration des compteurs afin que les étudiants aient la possibilité de manipuler les matériaux avant l'application. Plus tard dans le module 1, les élèves passent à l'utilisation de cubes de connexion et continuent à utiliser les compteurs, les cubes de connexion et les tableaux mathématiques des modules 1 à 14 pour joindre, séparer, compter, additionner et soustraire des nombres. Les supports initient les élèves aux représentations avec des supports concrets dès le module 1, par un enseignement direct. Les élèves commencent les activités de type papier-crayon dans le module 1, mais continuent d'avoir l'accessibilité manipulative intégrée dans les leçons. Cette mise en œuvre de la leçon se poursuit, en ajoutant progressivement plus de manipulations, telles que des pièces de monnaie dans le module 15, des blocs d'attributs dans le module 17 et des formes tridimensionnelles dans le module 18. De plus, les étudiants ont accès à des représentations picturales dans le cadre de chaque leçon de chaque module, comme illustré dans le cahier d'exercices colorés, les tapis de travail, les pages « Tâches d'évaluation quotidiennes » et « Devoirs et pratique ». Les élèves s'entraînent à représenter, comparer et compter des nombres tout au long des modules 1 à 8 à l'aide de compteurs. Les élèves passent ensuite à l'utilisation de compteurs dans des trames de dix lorsqu'ils commencent à composer et à décomposer des nombres. Étant donné que les étudiants se sont déjà entraînés avec les cinq cadres dès le module 2, les étudiants ont acquis une connaissance préalable de ce format lors de la transition vers les dix cadres. Lorsque les élèves commencent le module 11, « additionner jusqu'à 5 », ils ont déjà manipulé des compteurs vers lesquels ils passent en utilisant les symboles d'addition et de soustraction. Le matériel utilise du matériel de manipulation pour l'application après que les élèves ont eu l'occasion de se familiariser avec les modèles.

Dans le module 4, dans la section « Etablir des liens », les élèves commencent par compter jusqu'à 5 en utilisant leurs doigts, puis réfléchissent à d'autres façons de montrer le nombre 5. Dans l'ensemble de la classe, les élèves utilisent des cadres de cinq et des jetons pour démontrer le nombre 5 et un de plus. Cela se poursuit dans la section « Explorer ». Dans la section « Élaborer », les élèves manipulent des jetons bicolores pour identifier différentes façons de représenter 6 avec deux nombres différents, comme 2 et 4. Dans la section « Devoirs et exercices », les élèves dessinent des jetons sur un cadre de dix pendant qu'ils comptez chaque fusée, puis sélectionnez le bon nombre pour correspondre au nombre de compteurs dans trois cadres de dix différents. Les leçons fournissent des instructions pour RTI, pour les étudiants qui ont besoin d'un soutien supplémentaire, et un enrichissement pour les étudiants qui comprennent les concepts. Cependant, il n'y a aucune direction ou instruction pour les enseignants en ce qui concerne la progression le long du continuum de l'ARC.

Dans le module 9, la leçon invite les élèves à partager ce qu'ils savent sur la modélisation des nombres. Les enseignants demandent : « Quel nombre est un plus que 1 ? » et « Quel nombre est un plus que 2 ? » La leçon recommande d'utiliser la « leçon numérique interactive », où les élèves sont guidés tout au long du processus de modélisation des nombres à l'aide d'éléments tels que des cubes ou leurs doigts. La section « Explorer » va de la modélisation des nombres à la composition de nombres, en utilisant à la fois des jetons et des cadres à cinq, jusqu'au numéro 3. Le matériel explique aux élèves comment utiliser les jetons et les enseignants à cinq cadres leur expliquent comment placer le rouge et le jaune. compteurs, en posant des questions telles que « Combien y a-t-il de compteurs jaunes ? Ecris le numéro. Combien y a-t-il de jetons rouges ? Ecris le numéro. Qu'est-ce que 0 et 3 ? 3. Pointez sur le numéro. Il y a 3 compteurs en tout. Au fur et à mesure que la leçon progresse, l'enseignant approfondit la question en demandant : « Deux enfants sont assis sur un tapis. Un autre enfant les rejoint. Combien d'enfants sont assis sur le tapis maintenant ? Comment pouvez-vous résoudre ce problème ? » La leçon contient des recommandations « Dig Deeper », telles que demander aux élèves comment ils peuvent résoudre ce problème et guider les élèves à suggérer de mettre en scène le problème ou d'utiliser des objets de manipulation. La leçon se termine par une question sur les capacités de réflexion d'ordre supérieur (HOTS) : « Sasha veut avoir 3 marqueurs. Elle a 2 pions jaunes. De combien de jetons rouges a-t-elle besoin pour en avoir 3 ? »

Dans les modules 9 à 14, l'introduction recommande aux étudiants de compléter le « Montrez ce que vous savez » de manière indépendante comme test de pré-évaluation. Le matériel recommande ensuite une « tâche d'entretien de diagnostic », à l'aide de jetons bicolores, pour que les élèves démontrent ce qu'ils comprennent. Le « Vocabulary Builder » répertorie des stratégies pour aider à développer le vocabulaire des élèves, telles que la visualisation et le dessin de représentations pour les mots de vocabulaire. Dans le module 14, « Différences au sein de 7 », les enseignants expliquent aux élèves comment utiliser des modèles illustrés pour résoudre des problèmes de soustraction en barrant les images pour montrer la soustraction.

Évaluation pour 2.3

Évaluation pour 2.3 Le matériel soutient la cohérence et les connexions entre et au sein du contenu au niveau scolaire et entre les niveaux scolaires.

Le matériel fourni favorise la cohérence et les connexions entre et au sein du contenu au niveau scolaire et entre les niveaux scolaires. Les ressources comprennent des supports permettant aux étudiants d'acquérir des connaissances sur le contenu vertical en accédant aux connaissances préalables et à la compréhension de la progression des concepts. Les tâches incluses relient deux concepts ou plus et offrent aux élèves l'occasion d'explorer les relations et les modèles au sein et entre les concepts. Le matériel aide principalement les enseignants à comprendre l'alignement horizontal et vertical. Cependant, il n'y a pas toujours suffisamment de détails ou d'instructions explicites pour indiquer pourquoi le matériel est construit, en particulier pour les enseignants moins familiarisés avec le TEKS pour le niveau ou les niveaux supérieurs.

Les preuves comprennent, sans s'y limiter :

Tout au long de tous les modules, le matériel de la maternelle contient des tâches qui incitent les enseignants à s'appuyer sur les connaissances antérieures des élèves avant de présenter un nouveau concept ou un nouveau problème aligné sur un domaine focal de niveau scolaire. Chaque leçon de chaque module commence par une « question essentielle » et une partie « Etablir des liens » qui relient la nouvelle compétence ou le nouveau concept à la matière déjà apprise ou aux connaissances antérieures des étudiants. Toutes les leçons du programme ont un « Êtes-vous prêt ? » section qui guide les enseignants pour évaluer la compréhension des enfants des compétences préalables pour chaque leçon, elle se trouve dans le « Guide d'évaluation », qui indique aux enseignants où aller dans le guide. Chaque leçon contient une section de ressources « Go Digital », qui dispose d'un « Centre de gestion numérique » spécialement conçu pour l'utilisation par l'enseignant. Il organise les ressources du programme par TEKS, les leçons d'intervention de niveau 1 (fournies dans le « Guide RTI ») et « Soar to Success Math » leçons en ligne que les enseignants peuvent utiliser pour aider à développer ces compétences. Au début de chaque unité, il y a un « Lecteur de vocabulaire ». Tout en bas de chaque page de l'édition Enseignant, la section « Constructeur de vocabulaire » explique aux enseignants les connaissances préalables que les étudiants devraient apporter. Le matériel de la maternelle renforce les connaissances du contenu vertical des élèves grâce au matériel de familiarisation des tâches qui utilise des éléments de manipulation et des modèles communs des unités précédentes et continue de le faire à mesure que les élèves progressent dans les niveaux scolaires suivants. Les matériaux sont organisés de manière à ce que les compétences et les concepts se construisent en rigueur au cours d'une unité, tout au long de l'année et sur des années consécutives. Le matériel suit le même format à tous les niveaux et utilise les mêmes modèles, par exemple, ils utilisent cinq cadres pour représenter des nombres, compter, additionner et soustraire à la maternelle, puis en première année. Le matériel enseigne des stratégies identiques ou similaires pour échafauder dans les niveaux supérieurs, comme utiliser des droites numériques, compter, modéliser et agir pour résoudre des problèmes. Le modèle de résolution de problèmes est le même à tous les niveaux scolaires, le contenu change, mais le format reste le même. Bien que le matériel de la maternelle s'appuie sur les concepts et le matériel utilisés tout au long de la maternelle et sur ce que les élèves peuvent avoir appris à la prématernelle, il y a peu de preuves d'un lien direct avec ce que les élèves apprendront en première année. De plus, le matériel n'indique pas explicitement comment inclure l'application de concepts en dehors de la classe de mathématiques. Les étudiants reçoivent des exemples et des problèmes du monde réel à explorer et à résoudre tout au long de chaque module. La seule indication qui montre que les élèves utiliseront ces compétences à l'avenir se trouve dans la section « Tuteur de mathématiques sur place », qui fournit aux élèves de l'aide pour résoudre la question HOTS (compétences de réflexion d'ordre supérieur) incluse dans chaque leçon. Cette section, qui apparaît dans chaque leçon à travers les niveaux scolaires, déclare : « Avec ces vidéos et les problèmes HOTS, les enfants développeront les compétences nécessaires à l'évaluation TEXAS. » Les documents ne donnent aucune autre orientation ou orientation.

Au début de l'année, dans le module 5, axé sur la modélisation, le comptage et l'écriture de nombres jusqu'à 10, les élèves utilisent leurs connaissances pour représenter des nombres qu'ils utilisent des compteurs dans une trame de dix. En milieu d'année, dans le module 10, les élèves relient à nouveau leurs connaissances des nombres qu'ils composent et décomposent les nombres en dix. À la fin de l'année, dans les modules 11 à 14, ils relient à nouveau leur sens des nombres qu'ils additionnent et soustraient.

Dans le module 8, leçon 8, les élèves résolvent un problème de mots pour découvrir combien de pommes Kaelin a. Grâce au processus étape par étape, ils découvrent que Kaelin en a 18 et Chase en a 16. Le matériel invite ensuite les enseignants à demander aux élèves quel ensemble est plus grand et de préciser que cela signifie également quel ensemble a plus. Les élèves discutent de la façon dont ils savent quel ensemble a le plus. Ce problème verbal à lui seul relie les concepts d'addition, de soustraction, de plus de, de moins de et d'abstraits.Également dans ce module, une leçon intitulée « Compter et écrire 18 et 19 » comprend une question essentielle : « Comment pouvez-vous compter et écrire 18 et 19 avec des mots et des nombres ? » Les élèves ont modélisé, compté et écrit les nombres 1 à 17 en utilisant des compteurs et des cadres de dix de manière cohérente. Pendant la partie « Etablir des liens » de « Début de leçon », les élèves disent à l'enseignant ce qu'ils savent sur le comptage et l'écriture jusqu'à 17, puis ils comptent le nombre de pattes d'une pieuvre à voix haute, jusqu'à 17, en commençant par 10 finalement , ils écrivent 18 sous forme de nombre. Les étudiants l'ont fait dans les « ouvertures de leçon » précédentes, à partir de l'unité 1, avec les nombres d'études correspondants. Les élèves utilisent les modèles à dix cadres dans le cadre des parties « Explorer », « Expliquer » ou « Évaluer » de la leçon, tout comme ils l'ont fait dans les modules 4, 5, 6, 7 et 8.

Dans le module 14, dans la section « Aller plus loin », le matériel invite les élèves à trouver les similitudes et les différences dans les phrases numériques. Grâce à cela, les élèves peuvent commencer à comprendre la relation entre l'addition et la soustraction, qui est en corrélation avec le TEKS de première année suivant : « Les élèves utilisent les propriétés des opérations et la relation entre l'addition et la soustraction pour résoudre des problèmes ».

Dans le module 15, le matériel utilise des problèmes de la vie réelle qui obligent les élèves à reconnaître et à appliquer les mathématiques dans des contextes extérieurs aux mathématiques. Par exemple, dans une activité « Enrichir », les élèves dessinent une œuvre d'art à vendre. Ils ont mis un prix entre 1 et 5 centimes. L'enseignant donne 5 sous à chaque élève et leur fait acheter et vendre un dessin chacun. Les élèves échangent des centimes contre le dessin, puis comptent le nombre de centimes qu'il leur reste.

Dans le module 15, les élèves utilisent leurs compétences de tri lorsqu'ils trient des pièces qu'ils continuent à trier, en utilisant des formes, dans les modules 17 et 18 du module 20, les élèves trient des objets. Il est essentiel de s'appuyer sur les pratiques antérieures en matière de tri pour aider les élèves à renforcer leur compréhension de la construction, de la création, de la lecture et de l'interprétation de graphiques illustrés.

Dans le module 16, l'enseignant demande aux élèves de raconter une époque où ils ont vu ou utilisé des œufs. Les élèves dessinent jusqu'à 20 œufs sur leur papier, puis comptent et notent le nombre d'œufs qu'ils ont dessinés. Plus tard dans la leçon, les élèves jouent à un jeu pour se familiariser avec les nombres de 1 à 30 qu'ils comptent à plusieurs reprises pour se déplacer le long du chemin du jeu. Les élèves remplissent une fiche d'activité en montrant des ensembles de 10 objets à l'aide du kit de centres différenciés « Grab-and-Go » prêt à l'emploi.

Dans le module 20, les élèves trient les objets et créent un graphique. Les enseignants demandent aux élèves de lire le graphique en posant des questions telles que « Combien de cubes sont rouges ? » et "Quelle couleur a peu de cubes?" Cette activité s'appuie sur les huit modules précédents, où les élèves ont appris à compter, à écrire et à représenter des nombres.

Évaluation pour 2.4

Évaluation pour 2.4 Les matériaux sont construits autour de tâches de qualité qui traitent le contenu au niveau approprié de rigueur et de complexité.

Les matériaux fournis sont construits autour de tâches de qualité qui abordent le contenu au niveau approprié de rigueur et de complexité. Les tâches sont conçues pour impliquer les élèves dans le niveau de rigueur approprié, tel qu'identifié dans les connaissances et compétences essentielles du Texas (TEKS), en fonction du développement du contenu et des compétences, et elles décrivent clairement à l'enseignant les concepts et objectifs mathématiques sous-jacents à chacun. tâche. Les matériaux intègrent des problèmes contextualisés tout au long, offrant aux étudiants la possibilité d'appliquer leurs connaissances et leurs compétences dans des situations variées. Les ressources fournissent des conseils aux enseignants sur l'anticipation des réponses et des stratégies des élèves. Cependant, le matériel guide les enseignants sur les moyens de réviser le contenu pour qu'il soit pertinent pour leurs élèves spécifiques, les antécédents des élèves et les intérêts des élèves. De plus, il existe des opportunités de discours intégrées, mais il n'y a pas de rubriques permettant aux enseignants d'évaluer la qualité des discussions.

Les preuves comprennent, sans s'y limiter :

Tout au long de tous les modules, le matériel commence par des modèles concrets, permettant aux étudiants d'utiliser des outils et du matériel de manipulation pour représenter des nombres. Le matériel guide les étudiants à travers les outils, modèles et compréhensions CRA (concret à représentationnel à abstrait), avec une profondeur et une complexité croissantes, le matériel fournit une rigueur croissante tout au long d'une unité donnée et à travers les unités au cours de l'année. Chaque unité (qui comprend plusieurs modules) comprend une introduction appelée « Introduire l'unité » qui décrit et explique les concepts généraux et les objectifs de l'unité. Ceci est illustré dans la section « TEKS pour les mathématiques » dans l'édition enseignant (TE) ainsi que dans les vidéos de développement professionnel des enseignants, l'édition étudiant répertorie les TEKS pour chaque leçon dans le coin supérieur droit de la première page. Le matériel note plusieurs objectifs derrière une tâche, soulignant que le processus est tout aussi important pour l'apprentissage des élèves que le produit qu'ils guident les enseignants pour faciliter la discussion sur la façon dont les différences de stratégie sont liées à l'efficacité et à quel point les stratégies fonctionnent pour le type de problème. La page de l'unité explique que chaque élément des pages de l'unité de leçon comprend également des « Questions essentielles » sur lesquelles les enseignants se concentrent tout au long de chaque unité. Les leçons suivent un format « 5E » (« Engager, explorer, expliquer, élaborer et évaluer »). Chaque leçon commence par accéder aux connaissances préalables et à une section « Etablir des liens » dans la section Explorer, la leçon plonge dans le matériel de niveau. Au cours de la partie Expliquer, le matériel encourage les élèves à n'élaborer que s'ils maîtrisent l'enseignement précédent. Il y a des questions d'enrichissement dans les problèmes de pensée d'ordre supérieur (HOT), "Allez plus loin", et dans la pratique indépendante, étiquetés "Devoirs et pratique". La page de l'unité informe également les enseignants que la « Tâche d'entrevue diagnostique » peut être utilisée pour intervenir sur les compétences préalables. Pour chaque niveau scolaire, plusieurs sections des pages de l'unité TE orientent les enseignants vers les compétences préalables des élèves, telles que « Montrez ce que vous savez », « Vérifications rapides » et « Constructeur de vocabulaire ». Chaque leçon comprend des TEKS et des objectifs d'apprentissage pour traiter la section « Erreurs courantes » qui répertorie les idées fausses possibles pour chaque leçon de la TE.

Dans le module 1, les étudiants progressent pour trouver toutes les façons de créer 10 en utilisant des compteurs et des cadres de dix, ce qui culmine dans le module 6. À mesure qu'ils étendent ce travail à 20 dans le module 8, les étudiants doivent comprendre et verbaliser la compréhension conceptuelle derrière ces compétences. , expliquant et démontrant que les nombres peuvent être composés et décomposés de différentes manières. C'est un précurseur pour comprendre la relation entre l'addition et la soustraction ainsi que les relations algébriques dans l'écriture d'expressions.

Dans les modules 1 à 8, « Nombres et opérations », les enseignants guident les élèves à utiliser des cubes de connexion ou des compteurs bicolores pour modéliser les nombres 1 à 20. Au fur et à mesure que l'unité et les modules progressent, les élèves utilisent des représentations illustrées pour identifier et compter les nombres 1 à 20. Il peut s'agir d'images qu'ils dessinent eux-mêmes ou d'images qui leur sont fournies dans leur édition étudiante. Plus précisément, dans le module 5, les élèves voient des images de dix objets. Plus tard dans ce même module, les élèves dessinent leurs propres dix objets et écrivent les nombres 1-10. À la fin de l'unité, dans le module 8, les enseignants guident les élèves à penser de manière abstraite lorsqu'ils commandent et comparent des nombres jusqu'à 20.

Dans le module 3, les élèves commencent une leçon en révisant le comptage jusqu'à 5. Les élèves fabriquent ensuite des tours cubiques dans la section Explorer de la leçon. Ils fabriquent des tours de cubes dans l'ordre, en utilisant un cube, puis deux cubes, et ainsi de suite jusqu'à cinq cubes. La section Expliquer demande aux élèves de « Partager et de montrer » ce qu'ils ont appris et leur raisonnement derrière la façon dont ils savent que les trains de cubes sont en ordre. Dans la section Élaborer, les élèves remplissent les blancs, en utilisant les numéros 1 à 5. Enfin, dans la section « Résolution de problèmes », les élèves doivent déterminer quel ensemble comporte un de plus qu'un ensemble de trois blocs. C'est beaucoup plus avancé que le début de la leçon, qui consiste simplement à compter par cœur de 1 à 5. Les tâches augmentent tout au long d'un module et d'une unité donnés. Par exemple, dans le module 3, les élèves comparent des nombres jusqu'à 5, ils commencent par compter et ordonnent jusqu'à 5, puis passent à supérieur et inférieur à, et finissent par comparer en faisant correspondre et en comptant des ensembles de 5.

Dans le module 5, une leçon intitulée « Représenter, compter et écrire jusqu'à 10 » commence par l'activation des connaissances préalables grâce à l'utilisation des activités « Ouverture de la leçon ». Par exemple, le matériel indique : « Revoyez le comptage d'objets et le comptage jusqu'à 8 avec les enfants. Quels nombres dites-vous quand vous comptez jusqu'à 8 ? Utiliseriez-vous des compteurs et une trame de cinq pour compter 8 ? Pourquoi pas?" La leçon passe ensuite à Explorer les matériaux introduisant la question essentielle : « Comment pouvez-vous montrer et compter 9 objets ? » Les élèves utilisent des objets de manipulation ou d'autres stratégies déjà enseignées pour résoudre un problème. L'enseignant lit le problème : « Daniel gagne huit prix à la foire. Ensuite, il remporte un autre prix. Combien de prix gagne-t-il ? L'enseignant guide les élèves à travers les étapes pour résoudre le problème. L'enseignant donne à chaque enfant neuf jetons, les modèles comptent jusqu'à 9, et demande aux enfants de compter pour s'assurer qu'ils ont neuf jetons. Au besoin, l'enseignant relit le problème et demande aux élèves : « Placez huit jetons sur la page. Placez maintenant un autre pion. Combien de prix Daniel a-t-il gagnés ? Comptez pour être sûr que vous en avez neuf. Dessinez maintenant les pions pour modéliser les prix. Est-ce que 9 est supérieur ou inférieur à 8 ? Quand vous comptez, un nombre est-il toujours supérieur ou inférieur à celui qui le précède ? » La prochaine étape de la leçon est Expliquer aux enseignants qu'ils utilisent la stratégie « Modéliser et dessiner » pour modéliser leur processus de réflexion et comment résoudre un problème. La leçon progresse de la compréhension conceptuelle à la fluidité procédurale dans les sections Élaborer, Partager et montrer et Résolution de problèmes de la leçon, où les élèves répètent les pratiques en s'appuyant sur la rigueur.

Dans le module 10, « Composer et décomposer des nombres jusqu'à 10 », une question de discussion intégrée dans la partie Élaborer demande : « Il y a six bananes sur la table du goûter. Deux bananes sont vertes. Combien de bananes sont jaunes ? Combien de bananes sont sur la table ? Combien sont verts ? » Les élèves comptent les deux bananes et les marquent d'un X. Les enseignants demandent ensuite aux élèves de compter les bananes restantes et de déterminer s'ils ont été assemblés ou séparés (ajoutés ou soustraits) pour ce problème. « Go Deeper » guide l'enseignant sur la façon de procéder si un élève fait preuve de maîtrise. « Instruction différenciée » guide l'enseignant sur la façon de procéder si un élève rencontre des difficultés. Toujours dans le module 10, dans la section « Tremplin pour l'apprentissage », le matériel rappelle aux enseignants que les enfants doivent se demander ce que le problème leur demande de faire. Si le problème est un problème « assemblé », les enfants ajouteront pour le résoudre, conduisant ainsi à une application ultérieure dans la résolution de problèmes nécessitant des ajouts.

Dans le module 16, le matériel demande à l'enseignant de demander aux enfants de raconter des histoires sur une époque où ils ont vu ou utilisé des œufs. Les élèves dessinent jusqu'à 20 œufs sur leur papier, puis comptent et notent le nombre d'œufs qu'ils ont dessinés. Plus tard dans la leçon, les élèves jouent à un jeu où ils se familiarisent avec les nombres de 1 à 30, en comptant à plusieurs reprises vers l'avant pour se déplacer le long d'un chemin de jeu. Les élèves remplissent une carte d'activité en montrant des ensembles de 10 objets, à l'aide du kit de centres différenciés « Grab-and-Go » tout prêt.


Crystal Hede, Kate Russell, Ron Weatherby, Monique Brennan, Wayne Gore, Ben Williams

La description

Le nouveau programme d'éducation physique senior du Queensland affecte tous les aspects de l'enseignement et de l'apprentissage, avec un nouveau contenu d'enseignement, une nouvelle structure de cours et une nouvelle approche de l'évaluation.

Comme EPAA Éditeur secondaire de l'année 2017, 2018 et 2019, Oxford University Press s'engage à aider les enseignants et les étudiants du Queensland à atteindre leur plein potentiel.

Éducation physique pour le Queensland fournit une couverture approfondie et complète du nouveau programme dans un format qui offre un soutien complet aux enseignants et à leurs étudiants. Cette édition entièrement mise à jour comprend désormais deux volumes couvrant les unités 1 et 2 (livre 1) et les unités 3 et 4 (livre 2).

Les principales caractéristiques comprennent :

  • La boîte à outils d'éducation physique : une section de référence autonome qui explique la structure du programme, soutient l'acquisition de compétences clés et fournit des conseils pratiques pour réussir en éducation physique
  • Parcours d'apprentissage mappé clairement et directement au programme pour assurer une couverture complète
  • Contenu engageant, y compris des articles de presse, des études de cas et des travaux pratiques, donne vie au programme
  • Support et ressources d'évaluation, y compris la préparation aux examens et la pratique
  • Sujet clécouverture présenté en utilisant un langage clair et concis, soutenu par des éléments visuels attrayants et séquencé pour échafauder l'apprentissage des élèves
  • Enseignement différencié soutenu par une gamme de questions et d'activités de niveau approprié incluses pour chaque section
  • Apprentissage par enquête et pensée critiqueapproches clairement modélisé tout au long
  • Ressources d'apprentissage numériques supplémentaires inclus pour soutenir à la fois les enseignants et les élèves.

Contenu

Chapitre 1 : Boîte à outils d'éducation physique
1.1 Aperçu du cours pour QCE Éducation physique
1.2 Aperçu de l'évaluation pour les unités d'éducation physique QCE 3 & 4
1.2A Conseils pour réussir sur le Project &ndash folio
1.2B Conseils pour réussir le rapport Investigation &ndash
1.2C Conseils pour réussir la réponse combinée Examen &ndash
1.2D Comprendre les verbes cognitifs
1.3 L'importance des données en éducation physique QCE
1.3A Utilisation des données en éducation physique
1.4 Carrières en éducation physique, sport et fitness

UNITÉ 3 : SENSIBILISATION TACTIQUE, ÉTHIQUE ET INTÉGRITÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE

Chapitre 2 : Conscience tactique
2.1 Introduction à la conscience tactique
2.2 Approches de l'apprentissage moteur et développement de la conscience tactique
2.3 L'approche des systèmes dynamiques et les modèles dynamiques d'apprentissage
2.4 Introduction à une approche de l'enseignement et de l'apprentissage fondée sur les contraintes
2.5 Mettre en œuvre une approche par contraintes
2.6 Support d'évaluation &ndash Évaluation interne sommative 1 : Project &ndash folio
2.7 Développer une conscience tactique dans les activités physiques de &lsquoinvasion&rsquo [EN LIGNE SEULEMENT]
2.7Un football australien
2.7B Basket-ball
Futsal 2.7C
Netball 2.7D
2.7E Football
2.7F football tactile
2.7G Water-polo
2.8 Développer une conscience tactique dans les activités physiques &lsquonet et court&rsquo [EN LIGNE SEULEMENT]
2.8A Badminton
2.8B Tennis
Volley-ball 2.8C
Revue du chapitre 2

Chapitre 3 : Éthique et intégrité
3.1 Introduction à l'éthique et à l'intégrité
3.2 Éthique et intégrité dans le sport et l'activité physique
3.3 Fair-play
3.4 Développer des valeurs personnelles et des comportements éthiques
3.5 L'influence des valeurs éthiques et des stratégies éthiques sur le fair-play et l'intégrité
3.6 L'influence de la mondialisation et de la couverture médiatique sur les valeurs et les comportements éthiques
3.7 Dilemmes éthiques
3.8 Le cadre de prise de décision éthique
3.9 Support d'évaluation pour l'évaluation interne sommative 2
Revue du chapitre 3

UNITÉ 4 : ÉNERGIE, FITNESS ET ENTRAÎNEMENT ET ACTIVITÉ PHYSIQUE

Chapitre 4 : Énergie, forme physique et entraînement
4.1 Introduction à l'énergie, au fitness et à l'entraînement
4.2 Besoins énergétiques pour l'activité physique
4.3 Systèmes énergétiques utilisés dans l'activité physique
4.4 Exigences de condition physique pour l'activité physique
4.5 Le rôle de l'oxygène dans la performance
4.6 Exigences d'entraînement pour l'activité physique
4.7 Zones d'entraînement
4.8 Principes de formation
4.9 Méthodes de formation
4.9A Formation continue
4.9B Entraînement Fartlek
4.9C Entraînement en résistance
4.9D Entraînement par intervalles
4.9E Formation sur la flexibilité
4.9F Entraînement en circuit
4.10 Fatigue et récupération à l'entraînement
4.11 La théorie de la périodisation
4.12 Élaboration d'un programme de formation
4.13 Élaboration d'un plan de session de formation
4.14 Support d'évaluation &ndash Évaluation interne sommative 3 : Project &ndash folio
Revue du chapitre 4

Chapitre 5 : Révision de l'unité 4 et préparation à l'examen
5.1 Besoins énergétiques pour l'activité physique, y compris les systèmes énergétiques
5.2 Exigences de condition physique pour l'activité physique
5.3 Le rôle de l'oxygène dans les zones de performance et d'entraînement
5.4 Principes de formation
5.5 Méthodes d'entraînement, fatigue et récupération à l'entraînement
5.6 La théorie de la périodisation
5.7 Élaboration de programmes et de sessions de formation

Chapitre 6 : Exercices de compétences
1.2A Planification, création et présentation d'un folio de projet [EN LIGNE SEULEMENT]
1.2B Création et présentation d'un rapport d'enquête &ndash [EN LIGNE SEULEMENT]
1.3A Stratégies pour améliorer vos résultats sur la réponse combinée Examen &ndash [EN LIGNE SEULEMENT]
1.3B Réalisation d'une enquête et présentation des résultats [EN LIGNE SEULEMENT]
1.3C Utiliser Internet pour trouver des sources pertinentes, crédibles et fiables [EN LIGNE SEULEMENT]
2.3 Concevoir une stratégie tactique personnelle
2.4 Évaluer l'efficacité de la prise de décision dans des paramètres de jeu authentiques
2.6 Évaluer l'efficacité de votre stratégie tactique personnelle
3.4 Mettre en œuvre vos valeurs dans les activités physiques
3.7 Exercice sur les dilemmes éthiques
3.8 Appliquer le cadre décisionnel à un dilemme éthique
4.5 Déterminez votre profil de forme physique
4.5A Utiliser la récupération de la fréquence cardiaque comme mesure de la condition physique
4.5B Déterminez votre VO2 max
4.5C Déterminez votre seuil lactique
5.1 Évaluer l'efficacité d'une session de formation sur un système énergétique particulier
5.2 Déterminer les capacités de performance personnelles pour une activité physique à l'aide de tests de condition physique personnalisés
5.3 Utiliser la fréquence cardiaque pour déterminer si vous êtes dans la bonne zone d'entraînement
5.4 Déterminer l'importance d'appliquer les principes de formation lors de l'élaboration d'un programme de formation
5.5 Déterminer l'impact du volume, de l'intensité et du travail d'habileté sur le développement d'une séquence de mouvements spécialisés
5.6 Déterminer l'importance de la périodisation
5.7 Évaluer l'importance d'un échauffement correctement structuré

Auteurs

Cristal Hede
Crystal Hede est responsable de la santé et de l'éducation physique à l'école Glennie depuis plus de 10 ans. Elle a dirigé le changement de programme et a occupé le poste de mentor informatique, soutenant l'ensemble du personnel dans la mise en œuvre de la technologie pour améliorer l'enseignement et l'apprentissage. Elle a également été panéliste de district pour l'éducation physique senior.

Kate Russell
Kate Russell a enseigné la santé et l'éducation physique dans le Queensland pendant 14 ans, notamment en tant que chef de département au St Saviour&rsquos College.En tant que membre du comité d'examen du district, Kate a contribué à l'élaboration du programme d'éducation physique pendant de nombreuses années. Kate se spécialise maintenant dans le domaine du comportement, de la psychologie et du développement de l'enfant, s'efforçant d'aider les parents et les éducateurs à établir des relations positives avec les enfants dont ils ont la garde.

Ron Weatherby
Ron Weatherby est professeur d'éducation physique et de santé depuis plus de 30 ans et est chef de département à Lockyer District State High depuis 1997. Ron est impliqué dans le développement de programmes d'éducation physique senior à tous les niveaux depuis 1995, agissant en tant que panéliste, district président du comité d'examen et État membre pendant cette période. Ron a également été membre du comité d'examen du nouveau programme d'éducation physique senior et présente actuellement lors d'ateliers et développe des ressources pour sa mise en œuvre en 2019.

Monique Brennan
Monique Brennan est une enseignante expérimentée en éducation physique et santé et chef de département qui a enseigné dans plusieurs écoles publiques et catholiques. Monique a dirigé la mise en œuvre du programme australien : HPE for Brisbane Catholic Education, en fournissant des conseils et un soutien aux enseignants. Monique est passionnée par les effets positifs tout au long de la vie d'une santé et d'une éducation physique de qualité et dirige actuellement le programme d'études secondaires au Carmel College de Brisbane.

Wayne Gore
Wayne Gore est le directeur de l'éducation physique à l'école anglicane Grammar Church (Churchie) à Brisbane. Il est un éducateur engagé avec plus de 20 ans d'expérience dans l'enseignement. Wayne est membre du comité de gestion de ACHPER Australia Queensland Branch et a également travaillé en tant que membre du panel, QCAA Endorsement Assessor (essai).

Ben Williams
Ben Williams est maître de conférences en éducation physique et santé à l'École d'éducation et d'études professionnelles de l'Université Griffith. Il est membre du comité d'examen de l'État de la QCAA et a été membre de nombreux comités consultatifs de l'industrie de la santé et de l'éducation physique. Il est également président de la branche Queensland du Conseil australien pour la santé, l'éducation physique et les loisirs (ACHPER QLD). Avant de terminer son doctorat et de rejoindre l'Université Griffith, Ben était professeur d'éducation physique et de santé à l'école secondaire The Gap State.

Ressources étudiantes

Cette ressource comprend une copie physique du livre de l'étudiant et l'accès à olivre uneévaluer qui est un cloud olivre que les étudiants peuvent utiliser n'importe où, n'importe quand, sur n'importe quel appareil.

livre unessess permet aux étudiants d'accéder à :

  • une version numérique complète du livre de l'étudiant avec une fonctionnalité supplémentaire de prise de notes et de mise en signet
  • libre Dictionnaire concis Oxford fonction de recherche
  • vidéos pédagogiques ciblées par certains des professeurs d'éducation physique les plus expérimentés du Queensland, conçues pour aider les élèves à se préparer aux tâches d'évaluation et aux examens
  • une gamme de feuilles de travail attrayantes pour chaque chapitre, conçues pour consolider et étendre la compréhension du contenu clé du programme
  • études de cas supplémentaires et possibilités d'extension
  • une gamme d'outils interactifs, à correction automatique et à choix multiples uneévaluer les questions du quiz.

Ressources pour les enseignants

Cette ressource est soutenue par le Éducation physique pour les unités 3 et 4 du Queensland 2E Prof olivre uneesses (ISBN : 9780190313289).

Prof olivre unessess est disponible GRATUITEMENT pour les écoles répertoriant les livres ou les écoles qui achètent un ensemble de classe de 25 exemplaires ou plus. Contactez votre consultant Oxford Education via www.oup.com.au/contact pour discuter de vos besoins et demander une démonstration.

olivre unessess est un cloud olivre que les enseignants et les élèves peuvent utiliser n'importe où, n'importe quand sur n'importe quel appareil.

livre unessess permet aux enseignants d'accéder à :

  • planificateurs de cours détaillés, programmes d'enseignement et plans de cours
  • réponses à toutes les questions et tâches d'évaluation dans le livre de l'étudiant
  • Résumé du chapitre Présentations PowerPoint et notes de révision idéales pour une révision individuelle ou en classe entière
  • tâches d'évaluation et tests imprimables (et modifiables) avec réponses
  • examen pratique imprimable (et modifiable) avec réponses
  • toutes les ressources étudiantes énumérées ci-dessous.

Avec obook uneévaluer, les enseignants peuvent :

  • définir des tâches d'évaluation sur la plate-forme avec la possibilité de créer des groupes et d'adapter les instructions pour répondre aux différents besoins de capacités des différents étudiants
  • surveiller les progrès des élèves et représenter graphiquement les résultats
  • afficher tout le contenu et les ressources disponibles en un seul endroit.

Les enseignants auront accès aux ressources étudiantes suivantes via obook uneévaluer :


4.2E : Exercices - Mathématiques

Répondre aux besoins de santé du personnel et de la communauté….Aider les familles….allonger la vie… alerter l'esprit de nos jeunes….avoir des objectifs positifs….une forme saine de compétition (littéralement)…..

Norme 1 : Santé personnelle et forme physique

Les étudiants auront les connaissances et les compétences nécessaires pour établir et maintenir une forme physique,

participer à une activité physique et maintenir sa santé personnelle.

appliquer des stratégies de prévention et de réduction des risques aux

problèmes de santé des adolescents

• démontrer les connaissances et les compétences nécessaires pour

promouvoir le développement sain des adolescents

• analyser les multiples influences qui affectent la santé

1. Les élèves utiliseront une compréhension des éléments

d'une bonne nutrition pour planifier des régimes alimentaires appropriés pour

eux-mêmes et les autres. Ils connaîtront et utiliseront les

des outils et des technologies appropriés pour une utilisation sûre et

• comprendre les relations entre l'alimentation, la santé et

les activités physiques évaluent leurs propres habitudes alimentaires

et utiliser la technologie et les ressources appropriées pour

sélections d'aliments et préparer des repas simples et nutritifs

• appliquer les principes de sécurité alimentaire et d'hygiène

• reconnaître les aspects mentaux, sociaux et émotionnels de

• appliquer le processus de prise de décision aux dilemmes liés à

Cela est évident, par exemple, lorsque les étudiants :

_ planifier une alimentation personnelle adaptée aux besoins nutritionnels,

niveau d'activité et poids optimal

_ préparer un repas avec des aliments des groupes alimentaires décrits dans le

I Culture – Le mode de vie, la langue, les coutumes, les arts, les systèmes de croyances, les traditions d'un peuple et leur évolution au fil du temps.

V Individus, groupes et institutions – L'impact des groupes et institutions éducatifs, religieux, sociaux et politiques et le rôle intégral qu'ils jouent dans la vie des gens.

VII Production, distribution et consommation – Le rôle des ressources, leur production et leur utilisation, la technologie et le commerce sur les systèmes économiques.

VIII Science, technologie et société – L'importance des découvertes scientifiques et des changements technologiques sur les personnes, l'environnement et d'autres systèmes.

IX Connexions mondiales - L'importance critique de la connaissance et de la sensibilisation à la politique, à l'économie, à la géographie et à la culture à l'échelle mondiale.

1.2c : comprendre la relation entre l'importance relative des politiques intérieure et étrangère des États-Unis au fil du temps

1.3d : classer les développements majeurs en catégories telles que sociales, politiques, économiques, géographiques, technologiques, scientifiques, culturelles ou religieuses

** 2.1a : connaître les caractéristiques sociales et économiques, telles que les coutumes, les traditions, les pratiques d'éducation des enfants, les moyens de gagner sa vie, les pratiques d'éducation et de socialisation,

rôles de genre, aliments et croyances religieuses et spirituelles qui distinguent différentes cultures et civilisations

2.4c : voir l'histoire à travers les yeux de ceux qui ont été témoins d'événements et de développements clés de l'histoire du monde en analysant leur littérature, leurs journaux intimes, leurs lettres,

artefacts, art, musique, dessins architecturaux et autres documents

Les étudiants utiliseront une variété de compétences intellectuelles pour démontrer leur compréhension de la façon dont les États-Unis et d'autres sociétés se développent

les systèmes économiques et les institutions associées pour allouer des ressources rares, comment les principales unités de prise de décision fonctionnent aux États-Unis et dans d'autres

économies nationales et comment une économie résout le problème de la pénurie par le biais de mécanismes marchands et non marchands.

1. L'étude de l'économie nécessite une compréhension des principaux concepts et systèmes économiques, des principes de prise de décision économique et de l'interdépendance

des économies et des systèmes économiques à travers le monde.

Indicateurs de performance des élèves :

4.1a : expliquer comment les sociétés et les nations tentent de satisfaire leurs besoins et leurs désirs fondamentaux en utilisant des ressources rares en capital, naturelles et humaines

4.1b : définir des concepts économiques de base tels que la rareté, l'offre et la demande, les marchés, le coût d'opportunité, les ressources, la productivité, la croissance économique et les systèmes

4.1c : comprendre comment la rareté oblige les peuples et les nations à faire des choix qui impliquent des coûts et des considérations futures

4.1d : comprendre comment les gens aux États-Unis et dans le monde sont à la fois producteurs et consommateurs de biens et de services

4.1e : étudier comment les gens aux États-Unis et dans le monde répondent aux trois questions économiques fondamentales et résolvent les problèmes économiques de base

4.1f : décrire comment les économies traditionnelles, dirigées, de marché et mixtes répondent aux trois questions économiques fondamentales

4.1g : expliquer comment les nations du monde entier se sont unies pour promouvoir le développement et la croissance économiques

2. L'économie requiert le développement et l'application des compétences nécessaires pour prendre des décisions économiques éclairées et bien motivées dans la vie quotidienne et nationale.

Indicateurs de performance des élèves :

4.2a : identifier et collecter des informations économiques à partir d'ouvrages de référence standard, de journaux, de périodiques, de bases de données informatiques, de manuels et d'autres

4.2b : organiser et classer les informations économiques en distinguant les informations pertinentes des informations non pertinentes, en classant les idées par ordre chronologique et en sélectionnant

étiquettes appropriées pour les données

4.2c : évaluer les données économiques en différenciant le fait de l'opinion et en identifiant des cadres de référence

4.2d : développer des conclusions sur les questions et problèmes économiques en créant des énoncés généraux qui résument les résultats et les solutions

4.2e : présenter des informations économiques en utilisant des médias et d'autres éléments visuels appropriés tels que des tableaux, des graphiques et des graphiques pour communiquer des idées et des conclusions

5.1a : analyser comment les valeurs d'une nation affectent la garantie des droits de l'homme et prendre des dispositions pour les besoins humains

Les élèves communiqueront leur pensée mathématique de manière cohérente et claire à leurs pairs, enseignants et autres.

Partagez des idées mathématiques organisées en manipulant des objets, des tableaux numériques, des dessins, des images, des tableaux, des graphiques, des tableaux, des diagrammes, des modèles et des symboles sous forme écrite et verbale

Les élèves reconnaîtront et utiliseront les liens entre les idées mathématiques.

Comprendre et établir des liens et des conjectures dans leurs expériences quotidiennes avec des idées mathématiques

Les élèves reconnaîtront et appliqueront les mathématiques dans des contextes autres que les mathématiques.

Reconnaître et donner des exemples de la présence des mathématiques dans leur vie quotidienne

Appliquer les mathématiques à des situations problématiques qui se développent en dehors des mathématiques

Enquêter sur la présence des mathématiques dans les carrières et les domaines d'intérêt

Reconnaître et appliquer les mathématiques à d'autres disciplines et domaines d'intérêt

Les élèves créeront et utiliseront des représentations pour organiser, enregistrer et communiquer des idées mathématiques.

Utiliser des objets physiques, des dessins, des graphiques, des tableaux, des graphiques, des symboles, des équations ou des objets créés à l'aide de la technologie comme représentations

Les élèves utiliseront des représentations pour modéliser et interpréter des phénomènes physiques, sociaux et mathématiques.

Utiliser les mathématiques pour montrer et comprendre les phénomènes sociaux (par exemple, construire des tableaux pour organiser les données montrant les ventes de livres

7.R.10 Utiliser les mathématiques pour montrer et comprendre les phénomènes sociaux (par exemple, déterminer le profit de la vente d'annuaires)

Les élèves détermineront ce qui peut être mesuré et comment, en utilisant des méthodes et des formules appropriées.

Mesurer la capacité et calculer le volume d'un prisme rectangulaire

Identifiez les unités de capacité habituelles (tasses, pintes, quarts et gallons)

Identifiez les unités habituelles équivalentes de capacité (tasses en pintes, pintes en quarts et quarts en gallons)

Les élèves collecteront, organiseront, afficheront et analyseront des données.

Développer le concept d'échantillonnage lors de la collecte de données auprès d'une population et décider de la meilleure méthode pour collecter des données pour une question particulière

7.M.4 Calculer le prix unitaire à l'aide de proportions

Les élèves collecteront, organiseront, afficheront et analyseront des données.

Identifier et collecter des données en utilisant une variété de méthodes

7.S.6 Lire et interpréter les données représentées graphiquement (pictogramme, graphique à barres, histogramme, graphique linéaire, graphiques à double ligne/à barres ou graphique circulaire)

Les élèves détermineront ce qui peut être mesuré et comment, en utilisant des méthodes et des formules appropriées.

Résoudre des équations/proportions à convertir en mesures équivalentes dans les systèmes de mesure métriques et habituels Remarque : autorisez également les degrés Fahrenheit en degrés Celsius et vice versa.

Possibilités pour les parents et les tuteurs de rencontrer les écoles pour discuter de la nature, des objectifs et des valeurs éducatives de différents types de programmes et services, y compris la possibilité de transférer leurs élèves à de tels programmes dans d'autres écoles ou la possibilité de retirer leurs élèves de la participation à un enseignement programme d'éducation bilingue seulement.

Modalités de diffusion des informations scolaires aux parents d'élèves du LEP dans la langue qu'ils comprennent (maximum 1 page) :

Le descriptif doit comprendre :

Les méthodes employées par le district scolaire pour s'assurer que les parents et tuteurs des élèves LEP sont pleinement informés, dans une langue qu'ils comprennent et en temps opportun des activités liées à l'école et de toute information pertinente pour l'éducation de leurs élèves.

Les élèves du secondaire et le niveau de référence de la 8e année

La première adolescence incarne une gamme exaltante de caractéristiques et

contradictions. Les fluctuations physiques, mentales et émotionnelles rendent

jeunes collégiens ouverts à un environnement qui affirme leur

identité de soi et capacités de développement naissantes. Musique séquentielle

l'étude développe les compétences et les compréhensions suivantes :

n Physique/Social : Les élèves acquièrent une dextérité vocale et instrumentale

découvrir des compétences en leadership et s'engager dans une interaction accrue avec les pairs et

n Cognitif : les élèves analysent, différencient, créent et comparent des performances,

répertoire et expériences.

n Esthétique : les élèves développent leur expression personnelle au fur et à mesure que les musiciens intègrent

apprentissage de la musique avec des observations et des choix personnels.

n Métacognitive : les élèves considèrent et assimilent une gamme de

expériences pour apporter des réponses appropriées.

n composer et interpréter un morceau de musique en réponse à une expérience personnelle ou musicale forte.

dramatiser une scène d'une pièce musicale telle que West Side Story en utilisant la voix et les instruments et

attirer l'attention sur la relation entre mouvement/geste et musique.

n écrivez un poème et un soulignement musical pour exprimer leur réaction émotionnelle à des événements cruciaux dans

n démontrer une connaissance des moyens d'accéder à l'information, aux ressources et aux outils musicaux.

n diriger un projet de recherche qui établit des parallèles entre la géographie, les ressources naturelles, le climat, l'ascendance et la musique d'une culture—

n Appliquer l'apprentissage d'autres arts et disciplines, comme les mathématiques, les sciences, les arts du langage, les études sociales, la technologie,

musique, arts visuels, danse et film/vidéo, pour approfondir leur compréhension du théâtre.

n Réfléchissez et discutez du lien du théâtre avec leur propre vie en examinant les thèmes et les leçons du

n Identifier et articuler les composantes culturelles et historiques de l'œuvre et comment ces composantes créent un

monde particulier des comportements.

n Reconnaître que les comportements et les thèmes particuliers au monde du jeu sont également liés à notre compréhension de la

Créer un ordinateur

• application des principes

de conception (équilibre, contraste,

Compétences artistiques en anglais

Examiner une œuvre d'art en tant que

document principal basé sur

preuves visuelles, rédiger des hypothèses

sur la période, la culture,

Examiner une œuvre d'art sur un

période de temps prolongée. Garder

un relevé d'observations

preuve de la façon dont un spectateur

les perceptions s'approfondissent avec le temps.

Utilisez les notes comme base de discussion.

Des questions

Pouvons-nous faire plus d'exercices maintenant que nous éliminons la malbouffe et mangeons plus d'aliments crus et sains ?

Avons-nous plus ou moins d'énergie ?

Les enseignants peuvent comparer la quantité d'exercices que les enfants peuvent faire par rapport à avant le changement de régime.

Les élèves peuvent rédiger un article sur les bienfaits pour le corps en référence à ce qu'ils ressentent physiquement et mentalement en répondant aux questions ci-dessus.

Mots de vocabulaire sur les aliments sains

Utilisez des images pour promouvoir le vocabulaire en référence aux aliments.

Les élèves créeront des idées de campagne pour les magasins du quartier afin de fournir de meilleurs produits. Ils discuteront et écriront sur la façon dont leur culture influence leur alimentation et le type d'aliments sains qu'ils mangent à la maison. Ils discuteront et débattront également de la responsabilité de maintenir la communauté en bonne santé.

Répondre à la question. L'Amérique mange-t-elle plus sainement maintenant que par le passé ?

Tenez un registre des coûts pour chaque élève et sa famille pour changer leur régime alimentaire. Combien d'argent économisent-ils sur la malbouffe en l'éliminant de leur alimentation. Quel est le montant potentiel d'argent qui peut être économisé sur une longue période de temps ? Faites une enquête auprès de la famille, de la classe et de l'école sur le sujet de leur choix en référence à cette campagne. Peut-être pourraient-ils demander quelle est la chose préférée de ce changement de régime.

Les élèves continueront dans le dilemme de l'omnivore et l'enseignant décidera comment mettre en œuvre un devoir d'écriture lié à la campagne. Ils aideront également à l'écriture impliquée dans les autres matières.

L'élève dressera une liste d'aliments sains sur un nuancier. Ils expliqueront comment une assiette colorée est une assiette plus saine. Les élèves garderont une trace de leur alimentation quotidienne. L'enseignant et les élèves discuteront des vitamines qui sont prises dans le corps. Voir pièce jointe.

Chanter et jouer de la musique qui favorise la santé. Peut-être créer des jingles ou chanter/jouer des jingles existants qui favorisent la santé.

Les élèves compareront et opposeront des aliments sains et toxiques. Ils rechercheront des articles sur le sujet et les présenteront.

Les élèves feront un rapport sur la question suivante en notant les moments où les publicités passent à la télévision. Les publicités font-elles la promotion d'une alimentation saine pendant les émissions télévisées destinées aux petits enfants ? Les adolescents? Pourquoi pensez-vous que c'est? Les créateurs de programmes pour enfants ont-ils la responsabilité de fournir des publicités qui ne nuisent pas aux enfants ?

Ils trouveront et résumeront des articles dans le journal en référence à une alimentation saine.

Ils examineront et discuteront de la publicité dans les magazines et des publicités de référence.

Ils travailleront en groupe pour créer une publicité, mettant en scène une scène pour promouvoir la santé.

Dessinez des slogans de campagne pour promouvoir notre objectif. Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes. Jetez un œil aux anciennes publicités.

Écrivez une pièce de théâtre sur l'alimentation saine et jouez-la

Dean annoncera « C'est l'heure de la crise ! » Les élèves se verront servir une collation qu'ils pourront grignoter.

Il y aura un devoir quotidien sans malbouffe, plus de fruits et légumes.

Engagez-vous à éliminer les déchets de votre alimentation pendant une semaine ou plus. Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes.

Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes. Encouragez leur classe à durer le plus longtemps sur la campagne de santé. Apportez une collation saine. Utilisez des dollars étoilés pour encourager les élèves.

Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes. Faites la promotion de l'idée qu'aucun emballage/conteneur de malbouffe n'est autorisé sur leur étage. Encouragez l'académie à prolonger le temps et à garder le régime plus longtemps que les autres académies.

Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes. Essayez de faire en sorte que la salle à manger serve de la nourriture avec un minimum de 3 choix de fruits et/ou de légumes d'une couleur différente chaque jour. Faites la promotion d'une lettre à la maison aux parents en leur demandant de s'engager à s'impliquer dans le dîner à la maison et les collations à la maison. La lettre doit être disponible dans toutes les langues représentatives de la population étudiante. Promouvoir une saine concurrence entre les académies pour durer le plus longtemps après la campagne. Développez un prix pour la classe et le membre du personnel qui dure le plus longtemps. Je recommande une excursion gratuite pour une classe ou des classes supérieures.

Engagez-vous dans le même régime que nous promouvons… pas de malbouffe, plus de fruits et légumes. Encouragez leurs collègues à durer le plus longtemps sur la campagne de santé. Apportez une collation saine.


Notation scientifique et chiffres significatifs

Dans l'exemple précédent, vous avez dû remarquer que la réponse est présentée dans ce qu'on appelle la notation scientifique.

&hellip est un moyen d'exprimer des nombres très petits ou très grands
&hellipis le plus souvent utilisé dans les calculs "scientifiques" où l'analyse doit être très précise
&hellipse compose de deux parties : un nombre et une puissance de 10. Ex : 1,22 x 10 3

Pour qu'un nombre soit en notation scientifique correcte, un seul chiffre peut se trouver à gauche de la virgule. Donc,

commencer 1.22 & imes 10^3 ext < est correct> 12.2 & imes 10^2 ext < n'est pas>end

Comment convertir des nombres non exponentiels en nombres exponentiels :

C'est un grand nombre et le point décimal implicite est à la fin du nombre.

Pour convertir cela en un nombre exponentiel, nous devons déplacer la virgule vers la gauche jusqu'à ce qu'un seul chiffre se trouve devant la virgule décimale. Dans ce nombre, nous déplaçons la virgule décimale 5 fois.

&hellipand donc l'exposant que nous plaçons sur la puissance 10 est 5. Le nombre exponentiel résultant est alors :

commencer 21 & o 2.1 imes 10^1 16600.01 & o 1.660001 imes 10^4 455 & o 4.55 imes 10^2 end

Les petits nombres peuvent être convertis en notation exponentielle de la même manière. Vous déplacez simplement la virgule vers la droite jusqu'à ce qu'un seul chiffre différent de zéro soit devant la virgule. L'exposant est alors égal au nombre de chiffres que vous avez dû passer en cours de route.

Le premier chiffre non nul est 5 donc le nombre devient 5,56 et nous avons dû passer la virgule décimale de 4 chiffres pour l'amener au point où il n'y avait qu'un seul chiffre non nul devant le nombre donc l'exposant sera -4. Le nombre exponentiel résultant est alors :

commencer 0,0104 & à 1,04 fois 10^ <-2> 0,0000099800 & à 9,9800 fois 10^ <-6> 0,1234 & à 1,234 fois 10^ <-1>end

Donc pour résumer, déplacer la virgule vers le la gauche donne un exposant positif. Déplacer la virgule vers le droite donne un exposant négatif.

Une autre raison pour laquelle nous utilisons souvent la notation scientifique est de tenir compte de la nécessité de maintenir le nombre approprié de chiffres significatifs dans nos calculs.

Chiffres significatifs

Il existe trois règles pour déterminer le nombre de chiffres significatifs dans un nombre :

  1. Les chiffres non nuls sont toujours significatifs.
  2. Tous les zéros entre deux chiffres significatifs sont significatifs.
  3. Un zéro final ou des zéros à droite dans la partie décimale SEULEMENT sont significatifs.
  • 2003 compte 4 chiffres significatifs
  • 00.00300 a 3 chiffres significatifs
  • 00067000 a 2 chiffres significatifs
  • 00067000.0 a 6 chiffres significatifs

Nombres exacts

Les nombres exacts, tels que le nombre de personnes dans une pièce, ont un nombre infini de chiffres significatifs. Les nombres exacts comptent combien de quelque chose sont présents, ce ne sont pas des mesures effectuées avec des instruments. Un autre exemple de ceci sont les nombres définis, tels que

Il y a exactement 12 pouces dans un pied. Par conséquent, si un nombre est exact, cela n'affecte PAS la précision d'un calcul ni la précision de l'expression. Quelques exemples supplémentaires :

  • Il y a 100 ans dans un siècle.
  • Fait intéressant, la vitesse de la lumière est maintenant une quantité définie. Par définition, la valeur est de 299 792 458 mètres par seconde.

Afin de présenter une valeur dans le nombre correct de chiffres significatifs, vous devrez souvent arrondir la valeur à ce nombre de chiffres. Vous trouverez ci-dessous les règles à suivre lors de cette opération :

L'application des règles relatives aux chiffres significatifs lors de l'exécution des calculs est importante et il existe différentes manières d'appliquer les règles en fonction du type de calcul effectué.

Chiffres significatifs et addition ou soustraction

En plus et en soustraction, le nombre de chiffres significatifs pouvant être rapportés est basé sur le nombre de chiffres du nombre le moins précis donné. Plus précisément, cela signifie que le nombre de chiffres après la virgule détermine le nombre de chiffres qui peuvent être exprimés dans la réponse.

Chiffres significatifs et multiplication ou division

Dans la multiplication et la division, le nombre de chiffres significatifs est simplement déterminé par la valeur des chiffres les plus bas. Cela signifie que si vous multipliez ou divisez trois nombres : 2,1, 4,005 et 4,5654, la valeur 2,1 qui a le moins de chiffres exigerait que la réponse ne soit donnée qu'à deux chiffres significatifs.